fbpx
Aller au contenu

L'alcool est-il une cause de perte de cheveux ?

L’alcool peut-il entraîner la chute des cheveux ?

Oui. La perte de cheveux peut être provoquée par l’alcool. L’alcool empêche l’organisme d’absorber les nutriments essentiels à la santé des cheveux, mais il ne provoque pas immédiatement un amincissement des cheveux. Les cheveux s’amincissent et tombent davantage.

Voici quelques nutriments importants qui sont affectés par la consommation excessive d’alcool :

Zinc

Ce nutriment est l’un des plus importants pour l’organisme. Il renforce le système immunitaire et favorise la croissance et le développement de l’organisme, y compris la pousse des cheveux. En outre, le zinc renforce les follicules pileux et épaissit les cheveux. L’absorption du zinc est affectée par l’alcool, ce qui entraîne une carence en zinc, qui finit par provoquer la chute des cheveux.

Cuivre

Cette vitamine est essentielle à la santé des cheveux et a une fonction assez similaire à celle du zinc. Une consommation quotidienne d’au moins deux milligrammes est conseillée par les experts. Des études ont même établi un lien entre une carence en cuivre et le vieillissement précoce des cheveux et l’apparition de cheveux blancs.

Le fer

Le fer est essentiel à la santé humaine. Malheureusement, la carence en fer est le type de déficit nutritionnel le plus courant dans le monde. Une consommation excessive d’alcool peut provoquer une anémie sévère, qui peut entraîner toute une série de problèmes, dont la perte de cheveux. Une étude réalisée en 2013 ayant révélé que le fer était à l’origine d’une forme spécifique de perte de cheveux chez la femme, les scientifiques pensent désormais qu’il existe un lien direct entre le manque de fer et la perte de cheveux.

Toutefois, la supplémentation en fer ne peut à elle seule remédier aux conditions qui provoquent la chute des cheveux due au fer.

Protéines

Votre corps a besoin de protéines pour une croissance et un développement optimaux de vos os, de votre peau et de vos cheveux. Les carences en protéines sont dues à l’interférence de l’alcool avec la capacité du corps à absorber les protéines. De nombreux problèmes de peau, de cheveux et d’ongles peuvent en résulter. Les personnes qui ne consomment pas assez de protéines auront les ongles cassants, la peau écaillée, les cheveux clairsemés et d’autres symptômes.

Quel est l’impact de l’alcool sur la croissance des cheveux ?

L’alcool pénètre dans le sang lorsque vous le consommez. Il s’ensuit une déshydratation et une incapacité de l’organisme à absorber les nutriments vitaux pour le développement des cheveux. La privation d’eau et le manque de nutriments essentiels affament et endommagent les follicules pileux, empêchant le cycle de développement régulier du cheveu. Si vous buvez beaucoup, vous pourriez remarquer que vos cheveux sont secs et cassants et que vous perdez beaucoup de cheveux.

En outre, un état connu sous le nom de Telogen Effluvium, qui est une augmentation des niveaux de stress provoquée par une forte consommation d’alcool, peut empêcher la croissance des cheveux.

Des études ont montré que l’alcool peut diminuer les niveaux de testostérone et d’œstrogène dans les deux sexes chez les adultes en développement (adolescents et adolescentes). Bien que cela n’entraîne pas toujours une perte de cheveux, cela aura un impact négatif sur de nombreux aspects de la croissance et du développement, y compris la croissance des cheveux.

L’alcool est-il une cause de perte de cheveux ?

Oui. Il existe une forte corrélation entre la consommation d’alcool et la chute des cheveux, tant chez les hommes que chez les femmes. L’alcool peut provoquer la chute des cheveux de la manière suivante :

Insuffisances alimentaires
L’abus d’alcool entraîne un certain nombre de déficits nutritionnels. La situation s’aggrave lorsque les buveurs excessifs prennent de mauvaises habitudes alimentaires ou négligent de prendre les nutriments nécessaires. En plus d’autres maladies, cela peut entraîner une perte de cheveux. Les buveurs et les fumeurs invétérés sont souvent confrontés à des problèmes de perte de cheveux.

Problèmes thyroïdiens
L’alcool peut également entraîner des troubles de la thyroïde, qui peuvent également se traduire par une perte de cheveux. L’organe clé du corps humain nécessaire à la régulation hormonale est la thyroïde. La consommation d’alcool peut perturber et compliquer l’axe HPT (Hypothalamique-Pituitaire-Thyroïde), entraînant une hypothyroïdie ou une hyperthyroïdie.

L’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie peuvent toutes deux entraîner une perte de cheveux. La procédure peut commencer rapidement ou s’éterniser pendant des mois ou des années. Mais lorsque l’on boit davantage, le problème s’aggrave.


Stress Les experts
ont établi que le stress est l’une des causes de la chute prématurée des cheveux. L’alcool augmente le niveau de stress de l’organisme, ce qui suffit à provoquer la chute des cheveux. Une chute de cheveux extrême se produit lorsqu’elle est associée à une carence en nutriments.

Si j’arrête de boire de l’alcool, mes cheveux repousseront-ils ?

Après avoir renoncé à l’alcool, vos cheveux reviendront plus épais et plus rapidement. Toutefois, la probabilité que les cheveux perdus repoussent est très faible. Toutefois, une abstinence durable et un mode de vie sain peuvent être bénéfiques.

Après une période d’abstinence d’alcool, vous devriez essayer les mesures suivantes pour favoriser la croissance des cheveux :


Une alimentation équilibrée
La meilleure façon de revitaliser vos follicules pileux mal nourris est d’éliminer l’alcool de votre organisme.
L’exercice : L’exercice physique améliore la santé générale de votre corps et l’état de vos cheveux.

Quels autres traitements simples puis-je appliquer pour renforcer la restauration des cheveux ?

Greffe de cheveux

Tout problème de perte de cheveux peut être traité avec cette méthode, qui est la plus efficace et la plus durable. Une greffe de cheveux est la solution si vous voulez vraiment faire repousser vos cheveux. Une greffe de cheveux
greffe de cheveux en Turquie
peut durer entre quatre et six heures, et la guérison complète peut prendre jusqu’à un mois. Les résultats définitifs ne peuvent apparaître avant 2 à 6 mois, mais ils en valent toujours la peine.

En fonction de la gravité de votre problème, les greffes de cheveux peuvent
coûter
entre 3 000 et 10 000 dollars. En Turquie, vous pouvez obtenir une greffe de cheveux pour seulement 2 000 dollars, mais si vous voulez que la procédure soit efficace et sûre, essayez de n’obtenir des traitements que dans des établissements réputés comme ClinMdica.

Suppléments et médicaments contre la chute des cheveux
Les compléments alimentaires contre la chute des cheveux peuvent accélérer considérablement la récupération de vos cheveux abîmés. Vous pouvez obtenir en ligne toute une série de nutriments et de traitements contre la chute des cheveux. Il est néanmoins déconseillé de recourir à l’automédication. Il est préférable de se procurer les médicaments auprès d’un médecin agréé. N’oubliez pas non plus que les médicaments pour les cheveux ne réussissent pas à tout le monde.

Thérapie laser à faible niveau
La lumière laser est utilisée dans la thérapie laser de bas niveau (LLLT), une méthode de restauration capillaire non chirurgicale, pour tenter de faire repousser les cheveux perdus. Le traitement consiste à porter un casque spécialisé qui émet un faisceau laser qui pénètre dans le cuir chevelu, stimulant l’activité des follicules pileux et favorisant la croissance cellulaire.

ClinMedica has 4.90 out of 5 stars 3772 Reviews on ProvenExpert.com